AGIR ICI ET MAINTENANT



 

SMS : dites non à la surfacturation !


Info parue dans :

Que Choisir
Voir le site


Tous les articles dans Que Choisir


Sur le même thème

Consommation

Action ponctuelle

Action

Pétition


 

Chaque opérateur réalise la marge exorbitante de 80,2 % sur chaque envoi de mini-message qui ne lui coûte en fait que... 0,02 euro !

"Après son action pour une tarification à la seconde en 2002, l’UFC-Que Choisir est déterminée à faire tomber le cartel des trois opérateurs mobiles (Orange, SFR et Bouygues Télécom) sur le marché du SMS. Elle appelle tous les consommateurs à exprimer leur mécontentement et leur volonté de ne plus être surfacturés en signant la pétition nationale ci-contre et en la diffusant largement à leur entourage. Cette protestation permettra de faire efficacement pression sur les opérateurs et les pouvoirs publics.

En effet, après 6 mois d’étude, l’UFC-Que Choisir peut révèler que chaque opérateur réalise la marge exorbitante de 80,2 % sur chaque envoi de mini-message qui ne lui coûte en fait que... 0,02 euro ! Avec un SMS au prix unique de 0,15 euro, les opérateurs ont donné l’illusion, à la jeunesse en particulier, d’un "juste prix". Profitant de l’engouement pour ce mode de communication, les opérateurs maintiennent en dehors de toute concurrence ce prix inique depuis 1999."

A lire sur le site :

- 11 questions-réponses sur les SMS
- les actions juridiques engagées par l’UFC-Que Choisir
- Téléchargez les documents du dossier de presse au format PDF : "Le marché du SMS en 18 questions" ; "Marché du SMS : analyse économique du cartel"

Signez la pétition en ligne

[Une pétition proposée par Estelle (Lille)]

 

Info en ligne depuis le 6 avril 2004
Mise à jour le 8 avril 2004
Article consulté 1448 fois.

 

Réagir à cet article : poster un commentaire