AGIR ICI ET MAINTENANT


 

Prix "Tuvalu" du dérèglement climatique


Info diffusée par l'association :

Agir pour l’environnement
Voir le site


Toutes les infos de Agir pour l’environnement

Sur le même thème

Ecologie

Action ponctuelle

Action

Boycott

Transports


 

Chaque année depuis 2004, le Réseau Action Climat France et l’association Agir pour l’Environnement remettent un prix à la voiture de l’année la plus polluante.

Sommaire :

  • Le prix Tuvalu
  • 2005 : le 4X4 Touareg de Volkswagen
  • 2004 : le G500 Cabriolet Mercedes Benz
  • Le prix Tuvalu

    Ce prix est décerné au constructeur automobile dont le véhicule rejette le plus de CO2 dans l’atmosphère. Mercedez-Benz a connu en 2004 les honneurs de cette première sélection à la suite du vote unanime d’un jury composé de représentants d’Agir pour l’Environnement, du Réseau Action Climat et de France Nature Environnement.

    Le prix « TUVALU » du dérèglement climatique est décerné en référence à l’Ile éponyme située à quelques centaines de kilomètres à l’Est de l’Australie. Cette île devrait connaître, dans les prochaines années, les conséquences directes du dérèglement climatique et son corollaire, la montée des eaux.

    Les associations du Réseau Action Climat se basent sur le palmarès officiel des véhicules les plus émetteurs en CO2, publié par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

    2005 : le 4X4 Touareg de Volkswagen

    Agir pour l’Environnement - Réseau Action Climat

    Communiqué de presse du 11 avril 2005

    "Agir pour l’Environnement et le Réseau Action Climat remettront officiellement le Prix TUVALU du dérèglement climatique au constructeur automobile Volkswagen (40 avenue de Suffren - 75007 Paris) pour son 4x4 diesel Touareg V10 rejetant 346 grammes de CO2 par kilomètre parcouru [1] mardi 12 avril 2005 à 10 heures. Par la remise de ce Prix, les associations ont souhaité dénoncer, une nouvelle fois, le double discours des constructeurs, qui dans leur grande majorité continuent à mettre sur le marché des véhicules surpuissants, majoritairement utilisés en zone urbaine. Imperturbable et au mépris des populations touchés par la désertification, processus accentué par le réchauffement de la planète, Volkswagen nomme son 4x4 "Touareg", peuple nomade bien connu des régions concernées par le phénomène.

    Alors que l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie alerte les autorités publiques de ce pays sur l’ineptie écologique constituée par la progression des ventes de 4x4, consommant 32% de carburant de plus qu’une voiture classique en zone urbaine, la politique gouvernementale fait du surplace.

    Agir pour l’Environnement et le Réseau Action Climat adressent, à l’occasion de la remise de ce Prix TUVALU, un prix spécial au Ministre des Transports pour son manque total d’implication sur ce dossier. Du bonus-malus à l’étiquetage énergie en passant par la suspension de toutes les aides aux transports en commun en site propre, la politique Transport du gouvernement laisse une totale liberté à des constructeurs automobiles irresponsables, privilégiant la satisfaction de consommateurs sous informés à la préservation du climat.

    Les émissions moyennes de CO2 des véhicules neufs stagnent maintenant depuis 4 ans et il y a fort à parier que l’accord volontaire ACEA signé par les constructeurs automobiles européens fixant un objectif de 140 g CO2/km à échéance 2008 ne sera pas atteint. Face à l’urgence du dérèglement climatique, les associations réclament un ensemble de mesures fortes à commencer par l’adoption du bridage des moteurs, une baisse des limitations de la vitesse sur route et autoroute, l’interdiction des véhicules particulièrement polluants comme les 4x4, notamment en zone urbaine et toute mesure favorisant les modes de déplacement doux (marche, vélos, rollers, etc.).

    La remise officielle du 2ème Prix TUVALU donnera lieu à un point presse organisé devant le constructeur auto Volkswagen."

    Lire le communiqué et voir des photos de l’évènement sur le site du Réseau Action Climat.

    2004 : le G500 Cabriolet Mercedes Benz

    25 mai 2004 A 10h devant le constructeur automobile Mercedez-Benz 118, avenue des Champs Elysées - Paris 8ème

    Une invitation de :

    Agir pour l’Environnement - Réseau Action Climat France - France Nature Environnement

    "Nous avons le plaisir de vous convier à la remise de la Première Palme d’Or du prix « TUVALU » du dérèglement climatique.

    Mardi 25 mai 2004 à 10h devant le constructeur automobile Mercedez-Benz 118, avenue des Champs Elysées - Paris 8ème.

    Ce prix est décerné au constructeur automobile dont le véhicule rejette le plus de CO2 dans l’atmosphère. Mercedez-Benz connaît les honneurs de cette première sélection à la suite du vote unanime d’un jury composé de représentants d’Agir pour l’Environnement, du Réseau Action Climat et de France Nature Environnement, pour son 4x4 "G500 Cabriolet" émettant 400 grammes de CO2 par kilomètre parcouru.

    Le prix « TUVALU » du dérèglement climatique est décerné en référence à l’Ile éponyme située à quelques centaines de kilomètres à l’Est de l’Australie. Cette île devrait connaître, dans les prochaines années, les conséquences directes du dérèglement climatique et son corollaire, la montée des eaux."

    Source : lettre d’information Ecologie-info.

    Voir aussi : www.anti4x4.net

     

    Info en ligne depuis le 13 avril 2005
    Article consulté 2474 fois.

     


    Notes :

    [1] "Le Volkswagen Touareg V10 figure en tête du palmarès des véhicules diesel les plus polluants en 2004. Il consomme en cycle urbain 17,9 litres aux 100 km, et rejette 346 grammes de CO2 au km, soit plus de deux fois la moyenne du marché français (154 g CO2/km)". Le nouvel obs.com

    Réagir à cet article : poster un commentaire