AGIR ICI ET MAINTENANT



 

Manifestation contre la "croisière blanche"

Dans la rubrique


Agenda / Manifs

Sur le même thème

Ecologie

Action ponctuelle

Action

Manif


 

Non aux loisirs motorisés en montagne - du 22 au 29 janvier, de Gap à Paris

Le 25 janvier 2005, quatre cents équipages en 4x4, quads et trials se lanceront à nouveau à l’assaut de trois cents kilomètres de pistes et chemins forestiers du Champsaur et du Valgaudemar.

Sommaire :

  • Non à l’invasion des loisirs motorisés en montagne
  • Le samedi 22 janvier 2005, à Gap
  • Le dimanche 23 janvier 2005, en Champsaur
  • Sur le terrain, les 25 et 26 janvier
  • Le vendredi 28 janvier, dernier jour de la Croisière Blanche, à Pont-du-Fossé
  • Le samedi 29 janvier, à Paris
  • "L’invasion de nos espaces naturels par les loisirs motorisés s’accélère. De vive voix, par courrier ou sur Internet, vous êtes nombreux à vous en indigner. Voilà une occasion privilégiée de témoigner en situation, publiquement, de votre inquiétude et de votre volonté de voir nos élus et les autorités de tutelle prendre des dispositions pour mettre un frein à ces débordements.

    Le Paris-Dakar bat son plein et des centaines de véhicules tout-terrain sillonnent les paysages africains. En France, 4X4, quads, trials et motoneiges se rencontrent pour différents trophées sur des circuits dans toutes les stations des Alpes. Dans les Hautes-Alpes, dans les vallées du Champsaur et du Valgaudemard, les quatre cents équipages de la 28ème édition de la ’Croisière Blanche’ sont sur le départ. Qu’en est-il alors de la protection de l’environnement, du développement d’une économie touristique de montagne durable et de la gestion raisonnée des énergies non-renouvelables ?

    Non à l’invasion des loisirs motorisés en montagne

    Un collectif composé aujourd’hui d’une trentaine d’associations s’est constitué pour mettre fin à la propagation des loisirs motorisés en montagne. Regroupant des pratiquants d’activités de pleine nature, de professionnels de la haute et moyenne montagne, des protecteurs de la nature, d’habitants de vallées de montagne et de villes de proximité, ce collectif entend enrayer les dégradations et les dérangements induits par la pratique de loisirs motorisés en montagne. En 2004, sans tapage médiatique, quelques dizaines de militants se sont mobilisés sur les traces de la ’Croisière Blanche’ pour faire connaître leur opposition à de telles pratiques. Malgré le vacarme engendré par les rodéos d’une armada d’engins tout-terrain, les opposants à la ’Croisière Blanche’ 2005 ont décidé cette fois de faire entendre leur voix. Celle de pratiques sportives respectueuses de l’environnement montagnard, faune et flore, et faisant la promotion d’activités touristiques privilégiant le développement économique local à long terme.

    D’ores et déjà, des représentants du collectif ont été reçus en Préfecture de Gap par Madame Hélène Guinard, Directrice des Libertés publiques et des Collectivités locales auprès du Préfet, en charge du dossier ’Croisière Blanche’. Ils ont exposé leurs préoccupations et réaffirmé leur opposition à ce type de divertissement, instrument de promotion commerciale des loisirs motorisés. Ils ont informé le Préfet des agressions et des menaces verbales, matérielles et physiques, dont plusieurs d’entre eux sont la cible depuis des mois dans la presse spécialisée et sur Internet, et ont demandé la vigilance et la protection des forces de l’ordre lors des manifestations de protestation envisagées.

    Le samedi 22 janvier 2005, à Gap

    Dans la matinée, manifestation en ville :
    - 9h30 : rassemblement Esplanade de la Paix (Cité Desmichels), information et animation sur le marché puis nouveau rassemblement devant la Préfecture, sur la place de l’Hôtel du Département
    - 11h30-12h : remise aux autorités préfectorales des milliers de pétitions recueillies dans nos associations depuis la dernière édition de la Croisière Blanche
    - 12h-12h30 : prise de parole et dispersion dans l’après-midi, rencontres à la Maison des Associations, avenue Cdt Dumont (près de l’Intermarché) :
    - 13h : apéritif et buffet détente, accueil des journalistes
    - 15h-17h : conférence/diaporama publique d’Edouard CHAS, biologiste haut-alpin de renom, tuteur d’un mémoire de maîtrise de l’IUP des Métiers de la Montagne de l’Université d’Aix-Marseille, traitant de « L’avenir des études d’impact - Vers une gestion des conflits d’usage sur un territoire - L’exemple de la Croisière Blanche »

    Le dimanche 23 janvier 2005, en Champsaur

    Si la météo le permet, randonnées en raquettes ou à skis (fond, nordique, randonnée) en petits groupes encadrés par des professionnels locaux.
    Pour nous permettre de mesurer la demande, pré-inscriptions impératives avant le 15 janvier auprès de Robert Blanc 04 92 52 05 05 ou blanc.robert voila.fr

    Sur le terrain, les 25 et 26 janvier

    Le mardi 25 janvier, jour d’ouverture de la Croisière Blanche, et mercredi 26 janvier, sur le terrain Plusieurs interventions sur le terrain, pacifiques, non violentes, respectueuses des personnes et des biens, silencieuses et "visuelles". Rendez-vous le 25 janvier à 9H30 à l’entrée du Valgaudemard, parking près du Pont des Richards : les instructions seront données sur place. Couvrez-vous « froid » !
    Plusieurs déplacements sont envisagés au cours de la journée. Un zeste de solidarité et un brin de discipline seront nécessaires.

    Le vendredi 28 janvier, dernier jour de la Croisière Blanche, à Pont-du-Fossé

    A 17H30, projection de "L’Île Blanche", film de Anne et Eric Lapied et conférence sur la faune de montagne en hiver à la Maison de la Vallée de Pont-du-Fossé, par le Centre de Recherche Alpin sur les Vertébrés (CRAVE), avec la participation du Parc national des Ecrins et du Bureau des Accompagnateurs en Montagne du Champsaur.

    Le samedi 29 janvier, à Paris

    Afin de nous aider à financer nos actions contre la Croisière Blanche, une soirée de soutien aura lieu au resto de l’association "La Rotisserie", 4 rue Ste Marthe, Paris 10ème - Plus d’info

    Si votre soutien nous est acquis, nous vous demandons d’assurer la plus large diffusion de cette information auprès de vos ami(e)s. L’amplitude de notre mobilisation est cette fois essentielle."

    Le Collectif pour l’arrêt de la Croisière Blanche et contre les pratiques de loisirs motorisés dans les espaces naturels

    Plus d’infos sur le Collectif Anti Croisière Blanche

    Le programme de la manifestation

     

    Date de l'évènement : 22 janvier 2005
    Publié le 20 janvier 2005
    Mis à jour le 20 janvier 2005
    Article consulté 1234 fois.

     

    Réagir à cet article : poster un commentaire