AGIR ICI ET MAINTENANT



 

Manifeste « pour remettre la publicité à sa place »


Info diffusée par l'association :

Résistance à l’Agression Publicitaire (RAP)
Voir le site


Toutes les infos de Résistance à l’Agression Publicitaire (RAP)

Sur le même thème

Consommation

Action

Protester

Agir au quotidien

A bas la pub


 

Signez le manifeste et rejoignez un groupe local !

Sommaire :

  • Appel à la création de groupes locaux d’action "pour remettre la publicité à sa place"
  • Manifeste du groupe local d’action « pour remettre la publicité à sa place », à Paris
  • Appel à la création de groupes locaux d’action "pour remettre la publicité à sa place"

    A Paris, le groupe local d’action "pour remettre la publicité à sa place" a procédé à des barbouillages au grand jour les 14 décembre, 7 janvier et 2 février passés.

    Dorénavant, les actions auront lieu le quatrième (4ème) vendredi du mois, à 18h.

    Un groupe montpelliérain et un autre lyonnais devraient suivre dès l’édition du 25 février. Nous vous appelons à constituer un groupe local et à agir de concert. Au programme : barbouillage non dégradant au blanc d’Espagne, emballages, suspensions.. L’essentiel tient dans la revendication commune, et la répétition de l’action tant que nous n’aurons pas obtenu gain de cause  : prenez contacts avec vos élus locaux, ville, département, région, faites signer le manifeste à des personnalités !

    Voici le manifeste que nous appelons à signer à Paris. Prenez le même, modifiez-le selon vos sensibilités, comme vous voudrez... mais agissez avec nous !

    Coordination sur le site de la BAP (Brigades Anti Pub).

    Télécharger le manifeste à renvoyer à votre groupe local (liste des groupes locaux).

    Plus d’infos sur l’action des groupes locaux.

    Voir aussi : galerie photo d’actions de barbouillage publicitaire.

    Manifeste du groupe local d’action « pour remettre la publicité à sa place », à Paris

    puisque l’affichage publicitaire envahit de plus en plus nos espaces publics, sans nous laisser la possibilité de lui échapper : affiches lumineuses, animées, trop grandes, trop denses et répétitives ;

    puisque l’affichage publicitaire consomme des quantités honteuses de papiers, de plastiques, d’encres et d’électricité, alors que nous sommes à l’heure des économies d’énergie et de ressources pour protéger l’avenir de notre planète ;

    puisque l’affichage publicitaire n’épargne ni les abords des écoles ni les monuments historiques et encore moins nos transports en commun, ciblant nos plus jeunes enfants et enlaidissant nos paysages urbains et ruraux, nous matraquant sans relâche ;

    je demande aux pouvoirs publics de réagir, d’instaurer et appliquer des lois et règlements pour réduire l’insoutenable pression publicitaire que nous subissons, sans libre arbitre, dans nos espaces publics ;

    je considère que les dispositions applicables aujourd’hui à l’affichage associatif constituent le bon objectif à atteindre pour tous les types d’affichage, et dans tous les espaces publics : au plus 50 cm x 70 cm par affiche, dans des dispositifs ni lumineux ni animés : cela existe aussi pour l’affichage des spectacles dans le métro parisien.

    Je m’engage à soutenir, jusqu’à me porter témoin devant qui de droit, les auteurs d’actions de barbouillage, tant qu’elles et ils :
    - ne commettront pas de dégradations ;
    - agiront au grand jour et en se portant nominalement, collectivement responsables ;
    - récidiveront périodiquement jusqu’à obtenir gain de cause...

    Télécharger le manifeste à renvoyer à votre groupe local (liste des groupes locaux).

     

    Info en ligne depuis le 9 février 2005
    Article consulté 984 fois.

    Réagir à cet article : poster un commentaire