AGIR ICI ET MAINTENANT



 

NON à l’EPR, OUI aux alternatives au nucléaire

Dans la rubrique


Agenda / Manifs

Sur le même thème

Ecologie

France

Action ponctuelle

Action

Energie

Vidéo


 

Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle à la mobilisation le 17 mars 2007

Alors que notre pays est déjà largement suréquipé en centrales nucléaires et qu’il est urgent de maîtriser les consommations d’énergie et de développer les énergies renouvelables, le gouvernement a demandé à EDF de construire un nouveau réacteur nucléaire de type EPR à Flamanville dans la Manche.

Sommaire :

  • Mobilisation historique contre le nucléaire : 62 000 manifestants à travers toute la France
  • EPR : avis favorable de la commission d’enquête publique
  • Cyclo-Marche de Lille à Bruxelles du 17 au 23 mars 2007
  • Appel à la manifestation à Cherbourg en avril 2006
  • Mobilisation historique contre le nucléaire : 62 000 manifestants à travers toute la France

    "Avec 40 000 manifestants à Rennes, 8 000 à Lyon, 5 000 à Toulouse, 5 000 à Strasbourg et 4 000 à Lille, ce sont au total 62 000 personnes qui ont manifesté ce samedi 17 mars 2007 à travers toute la France contre le réacteur EPR et pour des alternatives au nucléaire.

    Un succès incontestable digne des plus grands rassemblements des années 70."

    - Plus d’infos, des photos... sur le site stop-epr.

    - Une vidéo de la manif à Lille, en images et en musique !

    EPR : avis favorable de la commission d’enquête publique

    5 manifestations simultanées à Rennes, Lille, Strasbourg, Lyon et Toulouse.

    "Inutile, vulnérable à un crash suicide, recalé en Inde, en Chine, aux USA, en grande difficulté en Finlande, le réacteur nucléaire EPR doit être abandonné.

    Le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce l’enquête publique sur le réacteur EPR, véritable simulacre de consultation dont l’avis final, décidé par l’Etat pronucléaire, était connu à l’avance.

    [En septembre 2006, la commission d’enquête publique sur la construction d’un réacteur nucléaire de type EPR à Flamanville (Manche) émet un avis favorable.]

    Après le succès du 15 avril à Cherbourg (30 000 manifestants), le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle les citoyens à la mobilisation générale pour le samedi 17 mars 2007 avec 5 manifestations simultanées à Rennes, Lille, Strasbourg, Lyon et Toulouse.

    A un mois du premier tour de l’élection présidentielle, ce sera l’occasion d’imposer dans la campagne la question du nucléaire. Si le Réseau "Sortir du nucléaire" n’a pas vocation à appeler à voter pour qui que ce soit, il fera par contre clairement campagne contre les candidats qui ne se prononceront pas pour l’arrêt immédiat de la construction du réacteur EPR à Flamanville (Manche).

    Le Réseau "Sortir du nucléaire" rappelle que, selon un document Confidentiel défense dont il s’est procuré une copie, l’EPR n’est pas conçu pour résister à un crash suicide. Le 16 mai dernier, la DST avait placé en garde à vue Stéphane Lhomme, porte parole du Réseau "Sortir du nucléaire", justement pour la possession de ce document, ce qui montre que l’industrie nucléaire et l’Etat cachent la vérité aux citoyens.

    Tous les réacteurs nucléaires sont dangereux pour les populations et nuisibles pour l’environnement, mais l’EPR est tout aussi pire : recalé en Chine, en Inde et aux USA, un seul exemplaire est actuellement en construction, en Finlande, et ce chantier connaît des défaillances majeures et a déjà plus d’un an de retard."

    Réseau "Sortir du nucléaire".

    Compléments :

    Couvrant à peine 6% de la consommation énergétique mondiale - une part marginale et en déclin puisqu’elle sera inférieure à 5% en 2030 d’après l’Agence internationale de l’énergie - le nucléaire est notoirement incapable d’empêcher le réchauffement climatique et de remplacer les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon).
    Ainsi, malgré ses 58 réacteurs nucléaires, la France a vu sa facture énergétique bondir de 24% en 2004, de 35% en 2005, et ce sera pire encore en 2006. Il faut y ajouter la facture nucléaire qui sera incommensurable avec en particulier le démantèlement des installations et les déchets radioactifs.
    La seule solution d’avenir ; permettant conjointement de sortir du nucléaire et de lutter contre le réchauffement climatique, est d’investir massivement dans les économies d’énergie et les énergies renouvelables. Cela passe nécessairement par l’annulation des projets nucléaires (EPR, Iter, etc).

    - Signez la pétition européenne contre le nucléaire.

    - Village associatif anti-nucléaire (buvette, restauration, stands et musique) de 12 à 14h, place de la République à Lille.

    - Manifestation anti-nucléaire à 14h, place de la République à Lille.

    - Forum-débat à 10h, Mairie de Quartier Centre (31 rue des fossés, métro Rihour) organisé par l’association Virage-énergie Nord Pas de Calais :

    Un "virage-énergie" pour le Nord-Pas-de-Calais ? Oui mais comment ? Comment se passer du nucléaire et diviser par 4 nos émissions de gaz à effet de serre ?

    Programme :
    - l’association et son projet
    - pourquoi et comment s’y impliquer ?
    - les propositions en cours de réflexion : les grands chantiers possibles (1er thème étudié : urbanisme et mobilité). Exemples d’actions concrètes à mettre en oeuvre
    - débat
    - clôture et calendrier à venir

    Cyclo-Marche de Lille à Bruxelles du 17 au 23 mars 2007

    Départ en fin de la manif nationale décentralisée de Lille pour remise à la commission Européenne, lors de l’arrivée à Bruxelles, des plus de 600,000 signatures d’Européens qui demandent ensemble la sortie du nucléaire.

    - Lire la suite.

    Appel à la manifestation à Cherbourg en avril 2006

    "L’intention du lobby est de nous mettre encore une fois devant le fait accompli en imposant à terme le renouvellement des réacteurs existants par des réacteurs EPR.

    Pourtant, la construction d’un réacteur EPR est une mauvaise décision à tous les points de vue :

    - Energétique : la France n’a besoin d’aucune nouvelle grande capacité de production électrique avant plusieurs décennies. Le nucléaire ne contribue qu’à hauteur de 15% de la consommation énergétique finale en France et 3% dans le monde. Il n’est donc pas une réponse au réchauffement climatique.
    - Economique : ce chantier de plusieurs milliards d’Euros entraînera un retard dommageable dans la nécessaire reconversion d’une partie de l’industrie nucléaire française sans en résoudre les difficultés.
    - Social : Energies renouvelables et maîtrise de l’énergie sont bien plus créatrices d’emplois et porteuses d’avenir. A investissement équivalent, un programme éolien produirait par exemple deux fois plus d’électricité et créerait près de 5 fois plus d’emplois (Comme le montre l’étude “Eole ou Pluton ? 2003” réalisée par l’association Détente).
    - Environnemental : l’EPR n’apporte aucune amélioration notable du point de vue de la sûreté et de la gestion des déchets radioactifs dont le fardeau, une fois de plus, pèsera sur les générations futures.

    Parce que nous refusons la perpétuation des risques du nucléaire ;

    Parce que nous refusons que le lobby nucléaire nous impose un nouveau réacteur ;

    Parce que nous refusons la confusion entre service public et lobby nucléaire ;

    Parce que nous savons que cet investissement inutile restera finalement à la charge des clients d’EDF et des générations futures ;

    Parce que nous voulons un avenir fait d’énergies renouvelables et propres ;

    Ensemble, nous disons NON à l’EPR !"

    - Lire Appel international des associations, personnalités, groupes, syndicats et partis politiques contre l’EPR.

    - En tant que particulier, vous pouvez signer l’Appel international contre le réacteur nucléaire EPR et à soutenir le rassemblement des 15-16 avril 2006 à Cherbourg en Normandie.

    - Sur le site STOP EPR : le programme du rassemblement, rejoindre un départ Groupé près de chez vous, organiser un départ de votre ville, soutenir financièrement et télécharger tracts, affiches et bandeaux à diffuser.

     

    Date de l'évènement : 17 mars 2007
    Publié le 3 février 2006
    Mis à jour le 27 mars 2007
    Article consulté 1160 fois.

     

    Réagir à cet article : poster un commentaire