AGIR ICI ET MAINTENANT


 

Pubtréfaction" du paysage, ça suffit !

Dans la rubrique


Agenda / Manifs

Sur le même thème

A Paris

Action ponctuelle

Action

Manif

A bas la pub


 

Appel à manifestation à l’occasion des "Etats généraux du paysage" (Palais d’Iéna le 8 février 2007)

"Pour dénoncer le scandale de l’affichage publicitaire en France

Pour dénoncer l’imposture des « Etats généraux du paysage »

Rassemblement jeudi 8 février 2007 à 8 heures 30 (heure impérative) devant le Palais d’Iéna* (PARIS)

9 place d’Iéna, siège du Conseil économique et social. Métro : stations Iéna (ligne 9) et Trocadéro (ligne 6)

Brèves explications

Annoncés solennellement le 15 mars 2006 par Jean-Louis Debré, président de l’Assemblée nationale, des « Etats généraux du paysage » ont été convoqués le 8 février 2007 pour « contribuer à la mise en place d’une politique paysagère garante du bien commun, à léguer aux générations futures ».

Ces « Etats généraux » prétendent traiter des « stigmates » infligés au paysage.

Pourtant, le programme des Etats généraux ne prévoit même pas d’aborder la question de l’affichage publicitaire !

On refuse même la parole à Paysages de France , la seule association nationale qui, ayant pour objet spécifique la défense du paysage, lutte aussi, dans le cadre de cet objet, contre les stigmates infligés au paysage par l’affichage publicitaire

Ainsi, la pollution massive (Philippe Val parle d’ « abominable furonculose ») du paysage par des centaines de milliers de panneaux publicitaires et d’enseignes gigantesques et agressifs (Michel Serres parle de « coups de poing atroces ») ne serait pas un problème méritant d’être traité lors d’Etats généraux consacrés au paysage !

Pire, le code de l’environnement pourrait continuer à être bafoué à grande échelle (des dizaines de milliers de panneaux et d’enseignes sont toujours en infraction) sans que cela constitue un scandale suffisant pour que des Etats généraux consacrés au paysage s’en soucient et exigent des mesures !

Depuis 13 ans, Paysages de France se bat, à côté d’autres, pour que les choses changent.

Comment peut-on prétendre organiser des Etats généraux du paysage et se voiler à ce point la face ? Comment peut-on à ce point se couper de la société civile et rester sourd à l’impatience et à la colère d’un nombre chaque jour croissant de citoyens, d’associations, de personnalités et d’élus de tous horizons ?"

Remarque : merci d’aider à préparer au mieux cette riposte en confirmant au plus vite votre présence le 8 février à paysagesdefrance @ free.fr.

Diffusez ce message autour de vous et à tous vos contacts (personnes, associations, partis politiques, etc.).

- Source : lettre d’information de l’association Paysages de France.

 

Date de l'évènement : 8 février 2007
Publié le 17 janvier 2007
Mis à jour le 21 janvier 2007
Article consulté 653 fois.

 

Réagir à cet article : poster un commentaire