AGIR ICI ET MAINTENANT


 

44 jours de grève de la faim d’un CPE : ROBIEN répond toujours par le mépris !


Info parue dans :

Bellaciao
Voir le site


Tous les articles dans Bellaciao


Sur le même thème

Politique

France

Action ponctuelle

Action

Pétition

Luttes sociales


 

Signez la pétition de soutien

Roland Veuillet, Conseiller Principal d’Éducation, est victime depuis 2003 d’une mutation d’office de Nîmes à Lyon, à 300 kilomètres de sa famille. Sa hiérarchie lui reproche d’avoir empêché le remplacement de surveillants grévistes. Cet ordre de remplacement était illégal. Il n’était pas écrit. Il constitue une attaque frontale contre le droit de grève. Cette sanction injuste est un acte de répression contre un militant syndical jugé trop revendicatif.

"Roland Veuillet était conseiller principal d’éducation au lycée Dhuoda de Nîmes. Á la suite de la grève des surveillants et des aides-éducateurs de janvier 2003, ce militant du syndicat SUD Éducation a été sanctionné injustement et muté disciplinairement de Nîmes à Lyon. Roland n’a pas accepté cette mesure arbitraire portant atteinte à son intégrité personnelle et orientée contre le droit de grève.

Si une cabale a été ainsi montée contre Roland par son proviseur et le recteur de l’académie de Montpellier, c’est vraisemblablement aussi parce qu’il est un des rares à s’être opposé à l’introduction expérimentale d’un droit de regard du MEDEF dans cet établissement public à travers la mise en place d’une "plate-forme technologique".

- Pour plus de précisions sur le contenu de "l’affaire Roland Veuillet" (et signer la pétition de soutien), on peut se reporter à son site : http://roland-veuillet.ouvaton.org

- "L’universitaire Philippe Corcuff en grève de la faim de solidarité avec Roland Veuillet", lire l’article sur Bellaciao.

 

Info en ligne depuis le 6 février 2007
Article consulté 1224 fois.

 

Réagir à cet article : poster un commentaire