AGIR ICI ET MAINTENANT



 

Comité de soutien aux Dix d’Avelin


Info diffusée par l'association :

ATTAC
Voir le site


Toutes les infos de ATTAC

Sur le même thème

Ecologie

Action ponctuelle

Action

Protester

Alimentation


 

Son objectif est de soutenir les dix personnes qui comparaîtront en justice pour avoir participé à la destruction, le 15 septembre 2001, de betteraves génétiquement modifiées cultivées en plein champ à Avelin dans le Nord.

Sommaire :

  • Mise à jour novembre 2005
  • "Au-delà de cet objectif, il s’agit d’une franche opposition à la mondialisation libérale qui engendre injustices, pillage des ressources du Sud, faillites retentissantes, corruptions, guerres et dégradation de l’environnement.

    Vous pouvez consulter ou télécharger (pdf 253Ko) une charte expliquant l’acte de ces personnes et justifiant le combat que nous menons contre les OGM. Si vous le souhaitez, et nous vous y encourageons, vous pouvez soutenir ce mouvement.

    Comment ? Rien de plus simple, la charte (en pdf) est accompagnée d’un bon d’adhésion. Vous pouvez verser une adhésion, vendre des bons de soutien ou devenir un relais local d’information."

    Lire la suite.

    PS. Une info transmise sur la mailing list de Greenpeace Lille. Ce comité est soutenu par ATTAC.

    Mise à jour novembre 2005

    José Bové a été concamné à quatre mois de prison ferme pour une action symbolique de fauchage de maïs OGM en juillet 2004 à Menville.

    Les élus verts Gérard Onesta et Noël Mamère ont été condamnés à 3 mois de prison avec sursis et les cinq autres prévenus à deux mois de prison avec sursis.

    En revanche, aucune action en justice n’a encore été envisagée pour culture illégale de maïs transgénique sur le territoire français. Pour en savoir plus cf. le communiqué de Greenpeace ci-dessous.

    "La justice française va-t-elle également condamner les centaines de maires et d’élus locaux, régionaux et nationaux qui ont voté des arrêtés ou des voeux contre les OGM ? Le tribunal de Toulouse entend-il condamner les 80% de la population française qui rejettent les OGM [1] ? Ou la justice française va-t-elle combattre la stratégie de dissémination illégale d’OGM dans l’environnement, l’agriculture et l’alimentation, poursuivie par les firmes de semences transgéniques avec la complaisance de l’Etat français ? " s’interroge Arnaud Apoteker, chargé de campagne OGM à Greenpeace France.

    - Lire le communiqué sur le site de Greenpeace : "Procès de faucheurs d’OGM : Une justice au service de qui ?".

    - L’actualité des faucheurs volontaires sur le site des dix d’Avelin

     

    Info en ligne depuis le 20 janvier 2004
    Mise à jour le 16 novembre 2005
    Article consulté 927 fois.

     


    Notes :

    [1] Sondage réalisé fin janvier 2004 par l’Institut Louis Harris auprès d’un échantillon de 1002 personnes représentatif de la population française - pour "60 millions de consommateurs".

    Réagir à cet article : poster un commentaire