AGIR ICI ET MAINTENANT


 

Vélorution !

Dans la rubrique


Agenda / Manifs

Sur le même thème

Ecologie

A Lille & environs

Action ponctuelle

Action

Manif

Transports

Vélo


 

« A proximité, je peux pédaler ! » le 5 mai 2007

Communiqué de presse du collectif Vélorution

Vélorution du samedi 5 mai 2007 « A proximité, je peux pédaler ! »

Comme tous les premiers samedis du mois, le collectif Vélorution vous donne rendez-vous le samedi 5 mai, à 14h, sur la Grand’Place de Lille, pour un parcours à vélo, cette fois jusqu’à Haubourdin.

Ce mois-ci, les vélorutionnaires décident d’inventer une autre ville : une ville où un habitant qui voudrait se rendre chez les commerçants et les lieux publics de proximité pourrait le faire aisément à pied ou à vélo.

Pourquoi s’intéresser à la proximité ? Nous considérons que les lieux publics (bibliothèque, mairie, etc.) et les commerces de proximité (boulangerie, épicerie, coiffeur, etc.), sont des lieux de vie essentiels au sein des villes, ils permettent de tisser de nombreux liens sociaux, favoriser les rencontres et les échanges. De par leur proximité, ils sont accessibles à pied ou à vélo, c’est pourqoi il est indispensable de favoriser l’accès à ces lieux pour ces usagers, plutôt que d’abandonner nos espaces urbains aux automobiles, nuisant ainsi au développement d’une ville agréable et conviviale !

Le collectif Vélorution prévoit donc de se déplacer durant cet après-midi de commerce en commerce, à la rencontre des commerçants et des habitants, afin de leur proposer d’adresser à leur mairie une lettre demandant des arceaux-vélo devant leurs commerces et autres lieux de proximité. « Pour acheter mes poireaux, locaux et pourquoi pas bio, j’y vais à vélo... j’ai besoin d’arceaux ! »

Et la Vélorution face aux élections ? Il nous semble essentiel de rappeler dans cette période électorale que le collectif Vélorution c’est aussi une réflexion bien plus large sur le contexte dans lequel nous vivons. Le projet vélorutionnaire ne se limite pas à la défense de l’intérêt particulier des seuls cyclistes. Il s’inscrit dans une réflexion à plus long terme (en agissant dès maintenant pour la « survie » des générations futures), et dans un espace bien plus large (en considérant que notre action locale aura des répercussions globales), puisqu’il s’inscrit dans un monde fini. Les vélorutionnaires tirent la sonnette d’alarme (celle de leur humble bicyclette) et démontrent que concrètement, simplement, humblement, il est possible de transformer le cours de l’évolution de la planète : « Renversons la tendance... tous à la Vélorution ! »

- Plus d’infos : Vélorution.

 

Date de l'évènement : 5 mai 2007
Publié le 3 mai 2007
Mis à jour le 13 juin 2007
Article consulté 941 fois.

 

Réagir à cet article : poster un commentaire