AGIR ICI ET MAINTENANT



 

Contre le massacre des animaux à fourrure


Info diffusée par l'association :

One voice
Voir le site


Toutes les infos de One voice

Sur le même thème

Protection animale

Action

Pétition

Protester

Agir au quotidien

Boycott

Best of

Synthèse

Fourrure

Vidéo


 

Savoir, informer, agir.

Sommaire :

  • Ce que vous devez savoir
  • Ne soyez pas complice de cette barbarie !
  • Signez la pétition de One Voice
  • Boycott d’IC Companys (janvier 2004)
  • Campagne contre la fourrure aux Galeries Lafayette et chez Monoprix
  • Ce que vous devez savoir

    Un rapport européen accablant pour les éleveurs


    Les conditions de captivité et de décès des animaux élevés pour leur fourrure sont déplorables. C’est le Comité scientifique sur la santé des animaux, une instance de l’Union Européenne, qui l’affirme. Il a passé en revue, espèce par espèce, les conséquences de la captivité. Son rapport a été rendu public en 2001. Il est accablant.

    En savoir plus sur ce rapport

    Une investigation menée en Chine par PSA et EAST International dans les fermes à fourrure révèle des scènes de barbarie sur les animaux, pour obtenir au final un simple col ou un manteau en fourrure.

    Une grande partie de la fourrure chinoise se retrouve sur le marché européen. Les fermes d’élevage chinoises comptent plus de 1,5 million de renards et à peu près autant de chiens viverrins, mais aussi 4 millions de visons, des lapins rex et des chats. Les conditions d’élevage sont tout aussi cruelles qu’ailleurs, les animaux étant enfermés dans des cages grillagées et exiguës.

    Insupportable la façon dont, en Chine, sont tués, souvent dépecés vivants, pleinements conscients, ces animaux pour leur fourrure.

    - Plus d’infos, des vidéos (pour les plus courageux) et des documents sur le site Fourrure Torture.

    - Une vidéo révélatrice du traitement des animaux à fourrure et une page sur le nombre d’animaux nécessaire, par espèce, à la confection d’un manteau.

    - Voir aussi : la campagne fourrure de One Voice.

    - Lire l’article "Grande campagne contre la fourrure en Asie"

    Ne soyez pas complice de cette barbarie !

    "Depuis le 5 novembre 2003, un arrêté interdit en France l’importation de fourrures de chien et de chat. Mais cette règlementation ne tient pas compte du chien viverrin di du chat "lippi" (croissement entre chat sauvage et chat domestique).
    Qui est, sinon responsable, du moins complice ? Comme toujours, les acheteurs. Acheter de la fourrure, ne serait-ce qu’un col, encourage une industrie abominable.
    En 2004, les chiffres d’imortation de fourrure chinoise vers la France se sont élevés à 18 millions d’euros (40% de plus qu’en 2003). La chine fournit plus de la moitié des vêtements en fourrure importés aux Etats-Unis. Même quand l’étiquette indique qu’une fourrure a été fabriquée en Europe, les animaux peuvent avoir été élevés ailleurs et abattus dans une ferme non règlementée en Chine. Comme il est très difficule de remonter à l’orgine d’une fourrure, toute personne qui en porte se rend coupable des atrocités qui ont lieu dans ces fermes chinoises, d’autant plus que les articles en fourrure ont la plupart du temps un étiquetage imprécis ou absent." [1]

    En définitive :

    - N’achetez jamais de manteaux en fourrure, ni d’accessoires en fourrure (cols, manchons, gants, écharpes, sacs, jouets, articles de décoration...).

    - Boycottez les magasins qui proposent des articles contenant de la fourrure, faites-le savoir aux enseignes.

    - Informez sur les souffrances infligées aux animaux, les personnes qui, autour de vous, portent ou sont susceptibles de porter de la fourrure.

    - Dans la rue, dites ce que vous pensez aux personnes qui portent de la fourrure.

    Tracts à imprimer sur le site Fourrure torture.

    Commandez gratuitement les tracts de One Voice.

    - "Outre le fait de ne pas acheter de fourrure, une action simple consiste à se vêtir auprès de magasins qui n’en vendent pas tout au long de l’année. L’objectif est d’inciter ceux qui font perdurer ce commerce à rejoindre la liste des magasins "sans fourrure".

    - Fourrure Torture vous donne quelques conseils pour contrer le lobby de la fourrure.

    - Liste des magasins sans fourrure.

    - Les communiqués de l’AFIPA : annonces des magasins ayant renoncé à la fourrure (Zara, Promod, Aucland, La Redoute...).

    Signez la pétition de One Voice

    "Chaque année plus d’un million de visons, chinchillas et lapins sont élevés puis tués pour leur fourrure en Suède.

    Ces animaux sont parqués dans des cages exiguës. Tous souffrent de troubles du comportement et les méthodes d’abattage (généralement par gaz ou électrocution) sont cruelles et inacceptables.

    Notre société ne doit plus tolérer l’élevage et le massacre des animaux pour la mode. C’est pour cette raison que plusieurs pays ont déjà mis un terme à cette souffrance.

    Une proposition pour interdire l’industrie de la fourrure va être prochainement présentée au Parlement suédois. L’association Animal Rights Sweden (Förbundet djurens rätt) a besoin de 100 000 signatures pour convaincre le gouvernement.

    Vous pouvez apporter votre aide en signant leur pétition sur : http://www.thepetitionsite.com/takeaction/358991693.

    Merci de votre soutien."

    - D’autres pétitions.

    - Voir l’article "Grande campagne contre la fourrure en Asie".

    Boycott d’IC Companys (janvier 2004)

    Newsletter de One Voice le 11 janvier 2004 :

    "Chers Amis,

    IC Companys (ICC) est la deuxième plus grosse chaîne de mode du Danemark.

    Nous avons été alertés par les associations Anima (Danemark), NOAH (Norvège) et Förbundet Djürens Rätt (Suède) qui mènent actuellement une campagne contre ce géant de la mode qui utilise de la fourrure.

    IC Companys possède 18 marques telles que Peak Performance, Jackpot, Matinique, Part Two Women et Part Two Men et 384 magasins à travers le monde, dont quelques uns en France.

    Ces associations nous demandent notre aide pour que s’arrête ce genre d’exploitation cruelle qui sacrifie chaque année des milliers d’animaux au nom de la mode.

    Vous pouvez leur écrire afin de leur faire part de votre mécontentement ainsi que leur demander d’arrêter de vendre de la fourrure.

    Vous pouvez adresser votre courrier à l’adresse suivante : A l’attention de Susanne Munklov "sus iccompanys.com".

    Plus d’infos sur le site de One Voice.

    Campagne contre la fourrure aux Galeries Lafayette et chez Monoprix

    Les Galeries Lafayette vendent depuis longtemps des manteaux en fourrure d’animaux très variés (visons, renards, lapins...).

    Monoprix a décidé depuis cette année (2004) de vendre de la vraie fourrure. L’on y trouvait cet hiver des manteaux, écharpes et gants en lapin, ainsi que des écharpes en renard. Actuellement, saison oblige, Monoprix ne vend pas de fourrure, mais a refusé de s’engager à ne pas en vendre l’hiver prochain.

    Malgré de nombreuses lettres de protestation, le groupe n’a pas souhaité retirer les manteaux et articles en fourrure de ses rayons.

    Le groupe Galeries Lafayette est formé des Galeries Lafayette, des Nouvelles Galeries, de Monoprix, du BHV, de Laser et de Cofinoga.

    Nous demandons que le groupe Galeries Lafayette fasse le choix éthique de ne plus vendre de fourrure, pour respecter ses clients et la souffrance des animaux.

    Pour agir :

    - Protestez auprès du directeur des magasins Galeries Lafayette et Monoprix de votre ville, et faites-lui savoir votre dégoût de la fourrure.
    - Protestez au niveau national auprès des Galeries Lafayette et de Monoprix (les contacts ici).
    - Téléchargez la pétition contre la vente de fourrure aux Galeries Lafayette et chez Monoprix.

    Plus d’infos sur la campagne sur le site Fourrure Torture.

    - Source de l’image de cet article.

     

    Date ref : 21 janvier 2004
    Info en ligne depuis le 21 janvier 2004
    Mise à jour le 5 mars 2007
    Article consulté 18244 fois.

     


    Notes :

    [1] Luce Lapin, Charlie Hebdo du 6 avril 2005, p.14.

    Réagir à cet article : poster un commentaire