AGIR ICI ET MAINTENANT



 

Contre-grenelle de l’environnement

Dans la rubrique


Agenda / Conférences - débats

Quelques sites

Au Café citoyen, venez rencontrer, vous informer et discuter avec des acteurs de la Cité
L’Agenda du Libre
L’agenda de la MRES de Lille
L’agenda des Verts de Lille-Lomme-Hellemmes et environs

Sur le même thème

Ecologie

Consommation

Economie

A bas la pub


 

Un contre-sommet de l’écologie le 6 octobre à Lyon

Face à la farce des pseudo accords d’un faux Grenelle de l’environnement, La décroissance et Casseurs de pub organisent un contre-sommet de l’écologie.

Sommaire :

  • Programme
  • Ecouter les interventions du contre-Grenelle sur Internet
  • Extraits :

    L’organisation d’un Grenelle de l’environnement par le gouvernement Fillon n’est ni sérieuse ni crédible.

    Ce projet d’accords de Grenelle de l’environnement constitue une tentative d’OPA sur le monde de l’écologie. Il s’agit d’une offensive pour vider l’écologie de son discours social, politique et philosophique. Il vise à réduire l’écologie politique à une logique d’accompagnement du programme économique néolibéral de ce gouvernement.

    Cette initiative est aussi la preuve que l’opération du pacte écologique de Nicolas Hulot, qui conseillait déjà l’ancien Président Chirac en matière d’écologie, a été téléguidée par les sociétés sponsors de sa Fondation proches de l’UMP et du nouveau Président de la république.

    Contre l’écologie-spectacle

    Nous refusons de voir l’écologie se transformer en un rapport consumériste à la nature. L’écologie est autant inséparable de son contenu politique qu’indissociable de son contenu social. Elle s’oppose frontalement à la logique productiviste du « travailler plus pour gagner plus » qui a été au centre de la campagne présidentielle de ce gouvernement. L’écologie est incompatible avec la volonté forcenée de relancer la croissance. Cette course à la croissance illimitée est autant une impasse scientifique qu’un péril social et humain. L’écologie n’est pas dissociable des choix économiques et techno-scientifiques. Elle ne s’accommode ni des options néolibérales ni des choix de société productivistes.

    Nous nous opposons à toute instrumentalisation des enjeux environnementaux pour soutenir une politique qui prend aux plus faibles pour donner aux plus gros.

    Ce contre-sommet réunira des associations qui luttent depuis des années sur le terrain, des intellectuels, des universitaires, des scientifiques et des politiques. Il se donnera pour objectif de définir les véritables priorités si nous voulons vraiment concilier les contraintes environnementales avec le souci de justice sociale par un retour au politique.

    Organisateurs : La Décroissance, I.E.E.S.D.S, Casseurs de pub

    Partenaires : Confédération Paysanne, Alternatives non-Violentes, Le Sarkophage, Université Populaire de Lyon, Alter Ekolo, CRIIRAD

    JPEG - 11.4 ko
    Lire le très bon article de Paul Ariès dans La Décroissance de septembre

    Programme

    Matin (9-12h)

    Explication de la journée - Bruno Clémentin (président de l’IEESDS)
    Ouverture : contre le grenelle de Sarkozy - Paul Ariès (politologue)
    Les tartuffes de l’écologie - Sophie Divry (journaliste)
    Un contre-Grenelle, pourquoi ?
    - Francine Bavay (Les Verts - Alter Ekolo)
    - Vincent Gay (Ligue communiste révolutionnaire)
    - Geneviève Azzam (vice-présidente d’Attac)
    - Pierre Rimbert (Le Plan B) ou Henri Maler (Acrimed)
    - Bernard Guibert (économiste)
    - René Balme (maire de Grigny)

    Après-midi (14-18h)

    Les questions qui fâchent :

    - les autoroutes - Julien Milanesi (Alternative Régionale Langon Pau contre A65)
    - l’irradiation des aliments - Véronique Gallais (Collectif français contre l’irradiation des aliments)
    - le nucléaire - Roland Desbordes (président de la CRIIRAD)
    - la normalisation au service de la grande industrie - Nelly Pégeault (Nature et Progrès)
    - les OGM - Jean-Damien Terreaux (Confédération paysanne)
    - l’idéologie de la consommation - Yann Fiévet (Action Consommation)
    - la grande-distribution - Christian Jacquiau (économiste)
    - la désobéissance civique - François Vaillant (rédacteur en chef d’Alternatives Non Violentes) et Jean-Emile Sanchez (Confédération paysanne)

    Synthèse des questions ouvertes par la salle.
    Rendre la parole au politique - Vincent Cheynet (rédacteur en chef de La Décroissance)
    Conclusion et contre-propositions - Paul Ariès (politologue)

    - Texte complet, inscription, infos pratiques.

    - Voir aussi : Signez le "Pacte contre hulot".

    Ecouter les interventions du contre-Grenelle sur Internet

    En consultation ouverte, 22 interventions collectées à l’occasion de la journée du Contre-Grenelle, sur passerellesud.

     

    Date de l'évènement : 6 octobre 2007
    Publié le 28 août 2007
    Mis à jour le 5 décembre 2007
    Article consulté 929 fois.

     

    Réagir à cet article : poster un commentaire