AGIR ICI ET MAINTENANT



 

Projection-débat de la « Double face de la monnaie »

Dans la rubrique


Agenda / Projections - débats

Sur le même thème

A Lille & environs

Economie


 

Le 9 novembre au Fresnoy, Tourcoing

Sommaire :

  • La double face de la monnaie : le film
  • Depuis la fin des années 90, des monnaies complémentaires sont mises en place par des citoyens un peu partout dans le monde. Pourquoi ? Comment ? Nous en discuterons après la projection, notamment à travers l’expérimentation de la monnaie SOL.
    Expérimenté en Bretagne, Ile de France, Nord Pas de Calais, Rhône Alpes et Alsace, SOL vise à fédérer l’ensemble des acteurs se reconnaissant dans les valeurs d’entraide, de solidarité, d’utilité sociale et écologique.
    L’ambition de SOL est de contribuer au « vivre ensemble » par la reconnaissance de l’apport de chacun, individu, association ou entreprise de l’économie sociale et solidaire, à la richesse collective.
    SOL se présente sous la forme d’une carte à puce permettant des échanges marchands auprès des boutiques du réseau SOL mais aussi des échanges de temps.

    - Réseau SOL.

    Les Partenaires de cette soirée : Le Pas de Côté, E2i, APES, CRES, DIESS, Maison des Associations de Tourcoing

    Renseignements :
    Le Pas de Côté, 23 rue Gosselet – 59000 Lille - Tel : 03 20 52 18 48 - contact AT lepasdecote.org
    E2i, 24 place du Maréchal Leclerc, 59000 Lille - Tél. : 03 20 17 52 52 - nord-pas-de-calais AT sol.ouvaton.org

    - Le vendredi 9 novembre 2007 de 20h à 22h au cinéma le Fresnoy, 22 rue du Fresnoy à Tourcoing

    La double face de la monnaie : le film

    Un film de Vincent Gaillard et Jérôme Polidor.

    Le film part d’une volonté simple : démystifier l’argent et reconsidérer notre perception de la richesse. L’argent est au coeur des préoccupations de notre société : tout le monde l’utilise, chacun s’emploie à s’en procurer, mais qui s’interroge sur sa nature ?

    Poser la question du bien fondé de la prédominance de l’argent sur toute autre richesse, conduit à une remise en question de beaucoup de nos valeurs, souvent profondément ancrées.

    Aujourd’hui, toutes les décisions politiques sont justifiées par des « contraintes » économiques, présentées comme inéluctables, voire « naturelles ». Toute activité humaine doit dorénavant être rentable. Dérégulation, exploitation de l’homme, de la nature, sont ainsi acceptées fatalement avec un sentiment d’impuissance, sous prétexte de réalisme économique.

    La monnaie n’est pourtant pas naturelle, c’est une création humaine sensée favoriser l’échange et la création de richesse. Son émission, sa circulation, sa distribution en font un outil de domination et d’asservissement d’une partie de plus en plus grande de l’humanité, au profit d’un nombre de plus en plus réduit d’individus.

    - En savoir plus.

     

    Date de l'évènement : 9 novembre 2007
    Publié le 29 octobre 2007
    Mis à jour le 29 octobre 2007
    Article consulté 431 fois.

     

    Réagir à cet article : poster un commentaire