AGIR ICI ET MAINTENANT


 

Résistons à Vichy

Dans la rubrique


Agenda / Manifs

Sur le même thème

Politique

Action ponctuelle

Action

Manif

Europe

Sans frontières


 

Contre la conférence européenne sur la gestion de l’immigration des 3 et 4 novembre

Les 3 et 4 novembre prochains, le ministre de l’Immigration et de l’Identité Nationale, Hortefeux, organise une conférence européenne sur la gestion de l’immigration. Dans le contexte de la Directive retour adoptée par le Parlement européen, le gouvernement français veut faire adopter un Pacte européen sur l’immigration et l’asile, pour faire de l’Europe une forteresse. Seront présents tous les ministres de l’Intérieur et de la Justice de l’Union Européenne, et 200 autres députés, sénateurs, représentants de régions, etc. Et pour accueillir tous les officiels européens de la chasse à l’immigré, la France a choisi Vichy ! Venant de la droite française décomplexée, affirmant vouloir casser l’héritage de la résistance, en finir avec la repentance, martelant que « le travail rend libre » (comme il était inscrit au fronton du camp d’Auschwitz), mettant en place la « rétention de sûreté », le choix de cette ville n’est pas un hasard.

A l’heure où les révoltes se multiplient dans les camps de rétentions (incendie de Vincennes par exemple), à l’heure où des militants sont emprisonnés pour avoir soutenu des sans-papiers, à l’heure ou RESF (Réseau Education Sans Frontière) est qualifié de menace pour l’ordre public et la sûreté de l’Etat, à l’heure où le fichage des individus devient systématique, il nous faut prendre acte de la gravité de la situation politique. Sous nos yeux les sans-papiers sont pourchassés par la police nationale, à tel point qu’ils se jettent dans les fleuves, par les fenêtres, qu’ils se suicident pendant leur rétention. Quant aux personnes solidaires qui les soutiennent et les cachent, elles sont de plus en plus surveillées, font l’objet de perquisitions, gardes à vues, ou emprisonnement. Nous devons trouver la force de réagir, ensemble. Si en face, l’État renoue avec les pratiques vichystes (rafles, fichages, arrestations de militants, etc.), nous devons aussi renouer avec des pratiques de résistance. Ce sommet européen sur l’Immigration est l’occasion pour toutes les personnes prêtes à dire non à la France nationaliste, non à la France du fric et des flics. Tout comme à l’échelle de nos villes, de nos rues, de nos écoles, nous devons empêcher la police de rafler, nous devons empêcher les chefs européens de se réunir pour planifier la chasse à l’homme généralisée. A l’initiative de RESF et d’autres collectifs locaux, une mobilisation est prévue à Vichy. Organisons des départs de cars depuis toutes les grandes villes et rassemblons-nous pour opposer au racisme officiel un front uni de combat, une force d’action suffisamment puissante pour empêcher la tenue de cette conférence honteuse.

Tous et toutes à Vichy pour résister !

 

Date de l'évènement : 3 novembre 2008
Publié le 29 septembre 2008
Article consulté 1004 fois.

 

Réagir à cet article : poster un commentaire