AGIR ICI ET MAINTENANT


 

Écolo Watt, le comparatif écolo des fournisseurs d’électricité


Info diffusée par l'association :

Greenpeace
Voir le site


Toutes les infos de Greenpeace

Sur le même thème

Ecologie

Consommation

France

Tests et comparatifs

Energie


 

Greenpeace publie Écolo Watt, un palmarès des fournisseurs d’électricité classés en fonction de leur offre et de leur politique en matière d’environnement. Pour éviter le piège des « offres vertes ».

"Avec une note globale de 17/20, c’est Enercoop qui prend de très loin la tête du comparatif Écolo Watt. À part GEG Sources d’énergies, qui atteint un niveau moyen (10,9/20), tous les autres opérateurs réalisent des performances globales mauvaises (Poweo, 7,3/20 ; Electrabel, 7,4/20 ; Gaz de France, 5,8/20), voire catastrophiques (EDF, 4,9/20 ; Direct Énergie, 4,5/20).
« À part Enercoop, qui s’approvisionne directement et à 100 % auprès de producteurs d’électricité d’origine renouvelable, la plupart de ces entreprises sont pénalisées car elles se contentent de revendre l’électricité achetée à EDF et principalement produite à partir du nucléaire, explique Frédéric Marillier. Or ce n’est pas parce qu’elle n’émet pas de CO2 que la technologie nucléaire est respectueuse de l’environnement ! »

L’énergie « verte » désigne l’électricité issue de sources renouvelables (éolien, géothermie, solaire, biomasse). Avec l’ouverture du marché, les nouveaux fournisseurs vont tout tenter pour séduire les consommateurs : jouer sur les prix, bien sûr, mais aussi rivaliser d’offres dites « vertes ». Or toutes ces offres ne se valent pas. La plupart d’entre elles constituent une bonne affaire pour les fournisseurs d’électricité bien plus que pour l’environnement. « À l’heure où l’écologie est aussi devenue un argument marketing, il est nécessaire de distinguer ceux qui se contentent de montrer patte verte à peu de frais de ceux qui adoptent une démarche écologique sérieuse », affirme Frédéric Marillier.

Pour réaliser le comparatif Écolo Watt, Greenpeace a évalué non pas les diverses offres une à une, mais les opérateurs eux-mêmes. C’est en effet au niveau global de l’activité et de la politique des fournisseurs qu’il est pertinent d’évaluer les impacts sur l’environnement et les bonnes pratiques. Un questionnaire a été envoyé à chaque entreprise (producteurs et/ou négociant) susceptible d’offrir ses services aux particuliers à compter du 1er juillet 2007 (Direct Énergie, EDF, Electrabel, Enercoop, Gaz de France, GEG Sources d’énergies, Poweo * ).
L’évaluation procède selon trois critères principaux :

- la composition du mix énergétique (répartition par type de sources d’énergie) ;
- la politique énergétique (investissements ou non dans les renouvelables) ;
- les services et la politique commerciale (audit, suivi de la consommation, système tarifaire incitant à maîtriser sa consommation...).

Au final, en fonction des points acquis pour chaque critère et d’un système de pondération, une note globale sur 20 est attribuée à chaque fournisseur.

- Lire l’article, une introduction à l’électricité verte et téléchargez le rapport (comparatif) sur le site de Greenpeace.

 

Info en ligne depuis le 5 septembre 2007
Article consulté 1084 fois.

Réagir à cet article : poster un commentaire